Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Assoal arrow Projet emploi jeunes, un an après
Projet emploi jeunes, un an après Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Administrator   
21-09-2009

Sessions de formation sur les TIC, soutien aux AGR, initiation aux méthodes et techniques de création et de gestion d’entreprises en ligne. Le programme destiné aux jeunes de Yaoundé suit son cours.

Accord de partenariat signé entre ASSOAL et le FFI mis en œuvre avec l’Ong belge Habitat et Participation et la française L’Ami, un projet dénommé « NTIC pour l’emploi des jeunes à Yaoundé » démarre ses activités depuis le mois de juin 2008. Ses objectifs visent entre autres :

« à renforcer l’expérience d’ASSOAL et à consolider sa participation à l’amélioration de l’emploi et de l’auto emploi des jeunes de la ville de Yaoundé et à faciliter l’appropriation des TIC dans la formulation et la mise en oeuvre des politiques de jeunesse au niveau des communes bénéficiaires », nous précise Jules Dumas Nguebou, coordonnateur général des Programmes d’ASSOAL et l’un des signataires du partenariat qui prendra fin en juin 2010.

Ainsi, pour accroître en ligne les capacités de recherche d’emploi, d’auto emploi et d’entreprenariat de 1000 jeunes de la commune de Yaoundé II, tout en capitalisant les informations et les expériences de renforcement de la participation des jeunes défavorisés aux politiques de jeunesse en matière d’emploi et d’auto emploi, plusieurs activités ont d’ores et déjà été réalisées. Entre autres : « 19 sessions d’initiation ont édifiées 428 jeunes sans activité à l’usage des Tic et d’Internet au sein du BAODL d’ASSOAL et à la Maison des jeunes de Nkomkana », explique Dorcas Moluh, responsable du projet à ASSOAL. Organisées sur une période de deux semaines à raison de 02 heures par séances, ces formations donnent des rudiments élémentaires à l’apprentissage de l’utilisation d’un ordinateur et des connaissances sur la navigation et la recherche des informations notamment sur les techniques de recherche d’un emploi sur le Web.

D’autres échanges axés sur « l'Economie sociale et solidaire et de mise en oeuvre de Programmes sociaux axés sur la participation active des communautés à la prise de décision et à la gestion de leurs espaces de concertation », avec des apprenants de l’université de Yaoundé II Soa, des filières de recherche DESS en « Gestion Urbaine » et en « Evaluation des Projets » ont eu lieu récemment. Toujours pour promouvoir l'auto Emploi, 50 jeunes et femmes ont été accompagnés dans la formulation des plans d'affaires, la négociation de crédits d'investissements et le financement de leurs activités génératrices de revenus. Près de ces 40 jeunes disposant d’un dossier ont été soutenus par les structures de micro finances partenaires du projet (MUSSED, MUTEC, MUFFEDYC). Les crédits sont entrain d’être octroyés. Enfin 200 séances d’accompagnement et d’initiation des jeunes aux méthodes et techniques de création et de gestion d’entreprises en ligne sont en cours de préparation et deux missions dites de renforcement de capacités par des partenaires seront organisées au Cameroun au cours de ce mois. En attendant, avec l’aide de ces partenaires, un site web dédié à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes est disponible et accessible à tous. http://assoal.naviweb.org

 
< Précédent   Suivant >